Page d’assistance

Phase de production
Nous sommes heureux d’apporter notre soutien à votre école, à n’importe quelle étape du processus CSIP. Veuillez nous faire part de vos commentaires sur la Page communautaire ou écrire à ACSI à l’adresse acsieurope@gmail.com.

Demande de soutien

Introduction

Notre adhésion

S’identifier / Mes coordonnées

Auto-évaluation

Les compte-rendus de mon école

Objectifs stratégiques

Services professionnels

Glossaire

Accompagnement bienveillant
L’ensemble des démarches d’accompagnement pour permettre aux élèves d’atteindre la stature d’homme ou de femme prévue par Dieu. Cela implique l’enseignement, mais aussi les soins et les conseils bienveillants.
Activités pédagogiques
Toutes les activités planifiées ou non, auxquelles participent les élèves dans le cadre du programme scolaire. Cela comprend à la fois les activités scolaires et extra / périscolaires.
Appropriation d’une vision biblique du monde
Le processus permanent de développement d’une vision du monde unifiée et centrée sur Dieu, transcrite et vécue dans la vie quotidienne. En classe, cela impacte la façon dont la vérité biblique révélée par Dieu dans la Bible influence et le programme scolaire, en modifie les orientations ou le confronte.
Attitude authentiquement chrétienne
L’ensemble des qualités que les chrétiens devraient manifester grâce à l’œuvre salvatrice de Jésus, à Son exemple de vie et à l’enseignement biblique.
Communauté éducative
Tous les individus ou groupes qui ont un intérêt, une implication ou un investissement direct ou indirect dans la réalisation de la mission et de la vision de l’école. Cela comprend entre autres les dirigeants, les enseignants, le personnel technique, les élèves, les parents, les églises partenaires, les donateurs.
Confession de foi
Une description claire de la position doctrinale de l’école et, le cas échéant, de la dénomination dont elle dépend.
Contenus d’enseignement
Les activités conçues et réalisées par les enseignants, dans le but de permettre aux élèves d’atteindre les objectifs éducatifs visés par l’école.
Contribution
Les diverses contributions utilisées pour prendre une décision.
Coopération
Un processus qui favorise une communication ouverte, le partage des ressources et de l’expertise et la recherche d’un consensus.
Cours de bible
L’enseignement explicite de la Bible, en particulier de ses thèmes principaux, de ses principes et de leur application à notre vie.
Critères
L’ACSI Europe a rédigé des rubriques pour aider les écoles à évaluer leur niveau de conformité par rapport à un indicateur donné.
Croissance spirituelle
L’action de l’Esprit qui permet l’approfondissement de la relation avec Dieu et de développement du caractère selon Christ. Voir l’annexe 4 pour des informations sur l’évaluation de la formation spirituelle.
Dirigeant-serviteur
Le concept selon lequel les responsables visent le bien commun et non leur intérêt personnel. Le dirigeant-serviteur cherche à accomplir la vision en soutenant et en valorisant les membres du personnel plutôt qu’en les contrôlant. Ce concept est démontré dans l’attitude et le ministère terrestre de Jésus.
Documents fondateurs
Une série cohérente de documents produits par l’école qui décrivent sa raison d’être et son identité spécifique. Il s’agit, entre autres, de la confession de foi, de la mission, de la vision, des valeurs fondamentales, du projet éducatif et de la philosophie chrétienne de l’éducation.
Données
La collecte d’informations, quantitatives et qualitatives, qui permettent une prise de décision éclairée.
Efficience institutionnelle
La capacité de l’école à utiliser ses ressources disponibles de manière optimale pour remplir sa mission et sa vision.
Equipe de direction
L’ensemble des responsables et décideurs dans les divers secteurs de l’école.
Esprit critique
Le processus consistant à examiner diverses perspectives sur un sujet, à examiner les preuves pertinentes et à formuler des conclusions.
Évaluation
L’ensemble des stratégies utilisées pour déterminer le niveau de réalisation des objectifs, incluant des évaluations formatives et sommatives.
Fiches de procédures
Voir l’annexe 2 pour une définition et une description complètes.
Formation spirituelle
L’enseignement et l’éducation des élèves afin qu’ils grandissent dans leur relation avec Dieu et la dépendance du Saint-Esprit.
Gestion des conflits
Les pratiques relationnelles, basées sur des principes bibliques, qui permettent d’aborder la gestion des conflits dans la confiance mutuelle et de rechercher des solutions constructives.
Gouvernance
L’exercice partagé de la direction qui supervise tout le fonctionnement de l’école et s’assure de l’avancement de la mission et de la vision de l’école, selon une répartition équilibrée des pouvoirs.
Identité chrétienne
Les caractéristiques de l’école qui la distinguent d’une école non chrétienne, par exemple : l’intégration de la vision du monde biblique dans les diverses matières, l’enseignement explicite du contenu biblique, la prière et la louange, l’enseignement et la formation du caractère de Christ et d’un modèle relationnel biblique.
Indicateur
La description de pratiques, processus et procédures présents dans les programmes éducatifs les plus aboutis.
Méthodes pédagogiques
Les stratégies utilisées pour enseigner une leçon.
Mission
Une déclaration claire et motivante des buts et de l’identité de l’école.
Modèle relationnel biblique
Choisir de baser ses relations sur la vérité et l’amour, conscient que chaque personne est créée à l’image de Dieu, même abîmée par le péché. L’emphase est mise sur l’humilité, la dignité, la confiance et la réconciliation.
Norme
Un domaine de qualité
Objectifs éducatifs de l’école
Les objectifs que se fixe l’école en termes de connaissances, compétences et attitudes dans les domaines académiques et extra-scolaires. Voir l’annexe 3 pour plus d’informations.
Objectifs stratégiques
Les objectifs fixés dans le cadre du processus de planification stratégique que l’école s’engage à atteindre dans un délai défini. Ces objectifs doivent être réalisables, clairs et cohérents avec la mission et la vision de l’école.
Objectifs
Des buts qui identifient ce que l’école souhaite changer ou mettre en place. Ceux-ci doivent être clairs, réalisables, limités dans le temps et en accord avec la mission et la vision de l’école.
Partenariats stratégiques
Les relations et la collaboration avec d’autres écoles et organisations chrétiennes dans un but de croissance et de soutien mutuels.
Personnel (Le personnel)
Toute personne occupant un poste à responsabilité dans l’école.
Philosophie chrétienne de l’éducation
Voir l’annexe 1 pour une définition et une description complètes.
Philosophie
Les croyances, concepts et attitudes les plus fondamentaux d’un individu ou d’un groupe. Le système de pensée qui guide l’école.
Plan de développement
Le document qui décrit les objectifs cohérents et réalistes que se fixe l’école se concentre actuellement, les stratégies à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs, les référents et le délai imparti.
Processus de réflexion complexe
Les processus de réflexion qui, au delà de l’acquisition d’informations, font appel à la synthèse et à l’évaluation des concepts (en référence à la taxonomie de Bloom). Ces processus impliquent la prise en compte des diverses perspectives sur un sujet, l’examen des arguments contradictoires et la formulation de synthèses.
Processus planifié et stratégique
Le processus collaboratif et continu de collecte et d’analyse des données, de planification et d’établissement d’objectifs, de mise en œuvre et d’examen, dans le but de voir l’école poursuivre plus efficacement sa mission et sa vision.
Programme scolaire
Les connaissances et compétences spécifiques que doivent acquérir les élèves. Elles relèvent généralement de l’autorité de l’État, mais parfois les écoles ont la possiblité d’ajouter, supprimer ou remplacer certains contenus.
Rubrique
L’outil développée par ACSI Europe dans le processus d’auto-évaluation pour déterminer le degré de conformité à chaque indicateur : éclosion, développement, maturité, épanouissement
Service
Actions solidaires menées par les élèves et le personnel au service des nécessiteux, à l’intérieur ou à l’extérieur de la communauté éducative.
Tact
Respect et souci de l’autre, quel que soit son arrière-plan personnel, culturel, confessionnel ou autre.
Valeurs fondamentales
Un ensemble de valeurs que les membres de la communauté scolaire considèrent comme importantes et acceptent de vivre. Ces principes guident la pratique de l’école dans l’accomplissement de sa mission et de sa vision.
Vision biblique du monde
Une vision de la vie délibérément façonnée par les thèmes et principes bibliques.
Vision
Une description de l’avenir souhaité pour l’école, conforme à ses fondements chrétiens et à son identité.

Annexe 1 : Philosophie chrétienne de l’éducation

L’enseignement n’est pas une activité neutre, mais repose sur des hypothèses concernant le monde et la place des êtres humains dans ce monde. L’école doit disposer d’un document clair décrivant sa philosophie chrétienne de l’éducation, qui fournit un cadre dans lequel les enseignants peuvent exprimer leur propre perception du programme scolaire. Il soutient le processus d’intégration de la vision biblique du monde dans toutes les matières, ainsi que l’avancement de la mission et de la vision de l’école.

Ce document précise les croyances de l’école à propos de :
  • Les objectifs de l’éducation chrétienne, et en quoi ils sont distincts des courants laîques traditionnels.
  • La nature de l’enfant/élève.
  • La nature et le rôle de l’enseignant chrétien dans sa relation aux élèves et au groupe-classe.
  • Une définition de l’acte d’apprendre, du programme scolaire et de l’évaluation.
  • Les rôles complementaires que jouent l’école, la famille et les églises dans l’accompagnement spirituel de l’enfant/élève.

Annexe 2 : Procédures

Nous encourageons l’école a rédigé des procédures, en particulier dans les domaines suivants :
  • La gouvernance et les procédures administratives.
  • La gestion financière
  • La gestion opérationnelle
  • La gestion des bâtiments
  • La politique de recrutement et la gestion du personnel Les mesures de sécurité et de protection de l’enfance, en particulier contre le harcèlement
  • La gestion de classe et le règlement
  • La gestion des conflits
  • La politique de non-discrimination
  • Le règlement général sur la protection des données

Annexe 3 : Les objectifs éducatifs

Les objectifs éducatifs sont parfois appelés "Portrait d’un diplômé", car ils énumèrent les capacités, les attitudes et les habitudes essentielles que le programme de l’école vise pour ses élèves (académique et extrascolaire). Ils complètent les autres documents fondateurs de l’école en donnant une image de ce à quoi ressemble un élève si l’école réalise sa mission et sa vision.

Un projet éducatif utile doit comporter les éléments suivants :
  • Il est rédigé en concertation avec les membres de la communauté éducative, afin que tous se l’approprient.
  • Le projet éducatif est organisé en quelques paragraphes, correspondant à des idées assez globales, eux-mêmes organisés en sous-parties présentant chacune un objectif précis et mesurable.
  • Le projet éducatif est aisément accessible (en version papier ou numérique) et régulièrement revisité avec les membres de la communauté éducative. Tous en connaissent les grandes lignes et les soutiennent.
  • Le projet éducatif se décline dans le quotidien de la classe, lors des temps spirituels mais aussi dans les leçons, les méthodes et le relation pédagogique.
  • L’école évalue régulièrement les progrès des élèves en fonction du projet éducatif, et améliorent les programmes, les politiques et les pratiques en accord avec la mission et la vision de l’école. Ceci est lié à l’idée d’évaluation de la formation spirituelle (voir Annexe 4).

Annexe 4 : Mesurer les progrès spirituels

Evaluer les progrès spirituels est bien sûr délicat.

  • La formation spirituelle est d’abord l’œuvre du Saint-Esprit dans la vie d’un croyant. Ce que Dieu fait est souvent invisible, et reste finalement sous son contrôle. Par conséquent, l’école chrétienne doit être prudente avant de porter des jugements sur la formation spirituelle des élèves.
    Cependant…
  • Les écoles chrétiennes valorisent la formation spirituelle. Les énoncés de mission, de vision et de valeurs fondamentales soulignent souvent le désir de voir les élèves grandir en tant que disciples du Christ pendant leur séjour à l’école, et des ressources considérables sont consacrées aux programmes et aux pratiques à cette fin. Par conséquent, l’évaluation de la formation spirituelle est une question d’intégrité et de bonne gestion pour l’école chrétienne.

Ces réalités doivent être maintenues en tension dynamique l’une avec l’autre, quel que soit le processus utilisé pour l’évaluation de la formation spirituelle, afin qu’aucune ne soit promue au détriment de l’autre. Alors qu’une école détermine sa propre approche, unique, de l’évaluation de la formation spirituelle, quelques principes peuvent aider à maintenir cette saine tension.

  • Concentrez-vous sur les choses dont l’école est responsable, à savoir les programmes et les pratiques de l’école pour promouvoir la formation spirituelle. Nous devrions nous demander "Ces programmes et pratiques ont-ils l’impact que nous souhaitons ?" plutôt que "Ces élèves réagissent-ils de la manière que nous attendons ?" ou de porter des jugements sur la vie spirituelle d’un élève en particulier.
  • Si l’œuvre de Dieu dans le cœur d’un croyant est invisible, elle devient souvent visible à travers le comportement et les habitudes. Que suggèrent les schémas de comportement que vous observez généralement chez vos élèves à propos du climat spirituel de l’école et qu’est-ce qui pourrait l’améliorer ?
  • Sollicitez explicitement la communauté éducative sur ces questions, et sous diverses formes (qualitatives et quantitatives), pour réduire la part de subjectivité et la force de l’habitude. Vous pouvez également consulter les élèves eux-mêmes.
  • Restez modestes et humbles quant aux résultats de l’évaluation de la formation spirituelle, en reconnaissant qu’il y a un degré de subjectivité dans toutes les conclusions qui sont faites.
  • Faites de l’évaluation de la formation spirituelle un processus permanent, en validant les conclusions sur le terrain. Il est important, après une phase d’évaluation, de mesurer l’impact des changements apportés aux programmes ou aux pratiques.